Groupe interdisciplinaire de recherche sur les banlieues (GIRBa)

Blason de l'Université Laval

Faculté d'aménagement,
d'architecture,
d'art et de design

GIRBa
GROUPE INTERDISCIPLINAIRE DE RECHERCHE SUR LES BANLIEUES

De l’étalement à la dispersion:

Comprendre les mutations de l’urbain et agir pour des collectivités viables

Subvention FQRSC – « Soutien aux équipes de recherche » (2005)

Ce projet de recherche visait à saisir les mutations de l’urbain, c’est-à-dire les frontières de plus en plus diffuses entre la ville, la banlieue et la campagne, dans le but d’éclairer, sous l’angle du développement durable, les orientations et les politiques urbaines. Il tentait de comprendre les phénomènes d’étalement urbain et de dispersion urbaine et leurs conséquences sociales, économiques et écologiques, alors que s’observent une relative stagnation démographique, le vieillissement de la population et l’éclatement territorial des centres d’emploi et de commerces.

De par ce projet, le GIRBa visait à définir une typologie de territoires périurbains et à comparer les comportements résidentiels, les pratiques d’aménagement et les représentations qui forment et transforment ces différentes entités urbaines. L’objectif a donc été d’une part de mieux comprendre la spécificité et l’arrimage des différentes zones et, d’autre part, d’orienter les décisions en matière d’aménagement à travers des processus participatifs valorisant les résultats des recherches du groupe.

L’approche du GIRBa s’inscrivait ainsi dans le courant de recherche transdisciplinaire qui jette un regard particulier sur le rapport entre connaissance, science et société, courant souvent associé à des objets et des contextes complexes faisant appel à des compétences et des connaissances issues de plusieurs disciplines, ainsi qu’aux savoirs des acteurs locaux. Dans un va-et-vient constant entre la compréhension et l’action, ces trois moments logiques et inter-reliés de la recherche avaient pour but de: 1). comprendre les phénomènes d’étalement et de dispersion à travers l’étude de la forme du territoire, des comportements résidentiels et des pratiques d’aménagement; 2). élaborer des propositions urbaines, des outils d’aide à la décision et des mécanismes de contrôle de l’étalement urbain à partir d’une compréhension fine du territoire et des enjeux sociaux; 3). tester la validité de ces solutions et soutenir leur mise en œuvre à travers la concertation et la participation.

Quant au milieu d’intervention, il s’agissait bien des caractères socio-spatiaux des milieux suburbains et rurbains des nouvelles agglomérations de Québec et de Lévis et des MRC avoisinantes.

Le projet de recherche s’inscrivait ainsi dans le prolongement des travaux de l’équipe pluridisciplinaire du GIRBA, qui s’était donnée comme mandat non seulement de comprendre l’étalement urbain et ses acteurs, mais de croiser la recherche fondamentale, la recherche-création et la recherche-action en général et, en particulier, les sciences sociales avec l’architecture et le design urbain.

Actualités

La Faculté

Programmes d'études

© 2017 Groupe interdisciplinaire de recherche sur les banlieues - Tous droits réservés
Responsable : Carole Desprès carole.despres@arc.ulaval.ca

Twitter Facebook